Comment devenir opticien ?

Comment devenir opticien ?

L’ opticien est responsable de la vente de lunettes correctrices, de lunettes de soleil ou de lentilles de contact.

Avez-vous un sens du commerce et aimez-vous le contact avec le public ? Découvrez sur cette page la profession d’opticien ainsi que les témoignages de Nathan, Enzo et Noémie qui nous parlent de leur profession.

Quelle est la profession d’opticien ?

Nathan : Ce travail consiste à conseiller sur l’achat d’aides visuelles telles que des lunettes, des lentilles de contact, etc., tout en répondant aux besoins des clients. De cette façon, nous devons faire des recommandations esthétiques et techniques. La deuxième étape consiste à commander les lentilles et à assembler les lunettes, puis à vérifier que le client est satisfait et se sent bien avec les nouvelles lunettes.

Enzo : Le travail d’opticien est varié, nous sommes à la fois avec les clients et en même temps dans l’atelier pour prendre soin de l’assemblage. Vous devez également avoir un certain goût pour l’esthétique et connaître les dernières montures à la mode. Parfois, nous faisons aussi oeil examens.

Noémie : Ce travail n’est pas seulement une affaire commerciale. Nous sommes un complément aux ophtalmologistes. En fait, vous devez suivre les prescriptions du médecin pour faire les lunettes. De plus, nous sommes appelés à guider nos clients dans leur choix. Ils peuvent être des lunettes avec du plastique, du verre, des lentilles antireflets, des lentilles de contact, des lunettes de soleil ou divers produits de nettoyage.

Qu’ est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Nathan : J’aime le côté polyvalent de ce travail. Il nous permet d’être à la fois en magasin et de répondre aux questions et attentes des clients, puis en atelier pour la création de montures de lunettes.

Enzo : J’aime vraiment le contact avec les clients, leur conseiller, leur dire ce qui leur convient ou non.

Noémie : C’est une profession diversifiée, nous faisons de la vente, de l’atelier. Les jours passent assez rapidement, ce qui est très agréable car cela montre que vous ne vous ennuyez pas.

Qu’ est-ce que tu aimes le moins dans ton travail ?

Horaires. Je sors souvent tard ou travaille sur les week-ends.

Enzo : Le contact avec certains clients peut être difficile à gérer.

Noémie : Actuellement, le salaire moyen d’un opticien tend à diminuer.

Quelles sont les qualifications requises pour exercer cette profession ?

Nathan : Vous devez aimer le contact, avoir une bonne présentation, être patient et ne pas vous identifier avec les conseils des lunettes.

Enzo : Vous devez être précis et méticuleux dans votre travail, montrer de l’intérêt pour les clients et aimer le côté commercial de cette profession.

Noémie : Il est important de rester objectif par rapport aux goûts des clients, de savoir conseiller, d’être convaincant et patient.

Quelle est la formation pour devenir opticien ?

Pour exercer cette profession, il est possible de détenir un monteur CAP en optique ou un Bac pro optique lunetterie. Dans le bac 2, il est possible d’effectuer un BTS optician-lunetier qui permet de gérer un magasin.

Y a-t-il un concours pour pratiquer cette profession ?

Non

Y a-t-il des les écoles dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un opticien ?

Le salaire varie en fonction de l’expérience de l’opticien. Il commence souvent avec le SMIC et peut atteindre jusqu’à 2500€ net mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent faire ce travail ?

Nathan : Je leur conseille d’aller au BTS parce que les recruteurs préfèrent de plus en plus les candidats ayant des diplômes. En outre, ce diplôme permettra d’être le directeur de son propre magasin si un jour l’opticien veut travailler seul.

Enzo : Ne négligez pas votre présentation. Soyez patient et attentif aux goûts des clients.

Noémie : Soyez prudent dans l’assemblage des verres et très attentif aux attentes des clients.

Tag : le métier d’opticien